Aesop Rock

Publié le par Karh

Un petit retour aux dessins d'après photo, motivé par l'écoute de "none shall pass". Cet album est le dernier réalisé par Aesop Rock, un rappeur underground étrangement connu et reconnu (la magie d'internet, ou quelqu'un peut rester underground d'un point de vue artistique et des ventes, tout en étant massivement écouté) au flow très très puissant. Je l'ai connu au moment de Float, puis ignoré à la sortie de son album suivant, que l'on considérait comme trop influencé par El-P (qui me laisse assez indifférent). "None shall pass", avec son flow grave et lancinant, ses rimes  puissantes, ses refrains entrainants et ses instrus très dense  est un album assez indispensable.




Si ça intéresse quelqu'un, j'aime aussi très particulièrement Buck 65, Busdriver, Why?, Dose One, MF Doom, Gosthface Killah, Old Dirty Bastard, Beastie Boys, Sage Francis, Svinkels, Puppet Mastaz, et Dälek, qui mériteraient tous d'être à la place d'Aesop juste au dessus...

Commenter cet article

RoskÖ 17/10/2007 03:55

RIP ODB. T'as oublié Snoop? A part Anticon, je suis plutot de la vieille école à base de Tribe called Quest, De la soul, Just-Ice et scène anglaise roots manuva, the streets, dizzee rascal et raw-T... Voilà. Tiens sinon ya Mix Master Mike et dj Pone qui passent demain à Caen...

Karh 17/10/2007 19:17

Snoop, j'ai jamais vraiment accroché. C'est plutôt mon frère qui l'écoute. J'aime beaucoup The Streets, j'ai un peu survolé le reste de ce que tu cites.Pour Mix master Mike et Pone, ça me dégoute un peu, mais il est un peu trop tard pour essayer d'organiser quoi que ce soit...